Chemin : Accueil > Blog bio > Piscine et Jardin > Baignade biologique

Baignade biologique

Ou comment tordre le cou aux idées reçues !

« Vous faites des baignades biologiques, à oui, j’ai vu ça à la télé, l’été dernier. C’est un « truc » avec des plantes et où on se baigne au milieu des grenouilles et des poissons. C’est très cher, ce n’est pas pour moi et, en plus, cela ne marche pas »

Voila ce que l’on entend, sur les salons, et dans notre jardinerie aquatique. Voila ce que l’on entend, sur les salons, et dans notre jardinerie aquatique, après les reportages diffusés, en 2010, sur M6 (ZONE INTERDITE) et France 2 (ENVOYE SPECIAL).


Il a été fait un amalgame entre les piscines traditionnelles abiotiques et les baignades biologiques, et sujet des baignades biologiques ouvertes au public  (sujet « controversé ») comme, entre autre celles de  Combloux (74) et celle de Chambord  (37).   CF « les 4 saisons du jardin bio » de TERRE VIVANTE : Les baignades bio au cœur du débat N° 182 mai-juin 2010 & droit de réponse N° 184 sept-octobre 2010
Ces reportages n’ont présenté que de grosses structures, avec un aménagement paysager conséquent,  à  des coûts dépassant les 50 000 €.

Vous pouvez réduire les coûts, en optant pour l’auto-construction avec des kits à partir de 6 000 €.
En choisissant cette option, assurez vous bien que vous bénéficierez d’un accompagnement  et d'une assistance tout au long de la réalisation de votre projet.

Vous pouvez également, auprès de certaines sociétés, prendre au choix, à votre charge, sous leurs contrôles, certaines tâches comme le terrassement, la mise en place des galets, les plantations etc. Certaines vous permettent de conserver le bénéfice d’une garantie de résultat et « garantie eau claire » dans un contrat.

De plus, la réalisation de bassins, aux formes libres permet de diminuer, de manière sensible le coût de la structure.
L’avantage de la formule, outre la diminution des coûts, est  de sensibiliser et d’impliquer le consommateur dans un démarche d’éco-construction qui s’inscrit  dans l’esprit d’une prise de conscience et d’une contribution au développement durable.

Tout paysagiste ne s’improvise pas, du jour au lendemain, installateur de baignades biologiques.
Il faut de solides connaissances en hydraulique, en biologie de l’eau,  en botanique et avoir, au préalable, à son actif, la conception, la réalisation et l’entretien régulier de bassins d’agrément avec ou sans poissons. Il ne suffit pas de faire un stage de 8H00, au tableau noir pour s’auto proclamer installateur de baignades bio.

Enfin, n’hésitez pas à demander la visite des précédents chantiers de l’installateur.

Remerciements pour ce texte à Nicolas MALTRAIT d'Auvergne Nature

www.auvergnenature.com Entreprise spécialisée dans la conception, réalisation, entretien de baignades bio

Commentaires (0)

Soyez le premier à commenter cet article !

Soumettre un commentaire

Prénom/Nom :
Mail :  (votre mail sera ni affiché ni diffusé)
Message :
Important ! Votre message sera affiché après validation par notre équipe.

Blog bio
Ou comment tordre le cou aux idées reçues !...
Lire la suite

Produits à la une

Produits en promotion