Chemin : Accueil > Blog bio > Piscine et Jardin > L’hécatombe des abeilles : une indigestion de pesticides ?

L’hécatombe des abeilles : une indigestion de pesticides ?

Par Karine Bioetbienetre - Imprimer cet article

Le taux de perte moyen des abeilles en France est de 30 %.
Dans les zones éloignées des terres agricoles, il est de 10-15 %.

Cette hécatombe dans les ruches devient plus qu'alarmante.
La filière des apiculteurs connaît une grave crise avec une production divisée par deux entre 1995 et 2012.
Ce qui a de quoi inquiéter. Si nos petites butineuses n'interviennent plus
Notre alimentation en fruits et légumes est en péril.

 

Des insecticides couramment utilisés dans l’agriculture seraient responsables de l’hécatombe des abeilles en Europe. Bruxelles aimerait imposer un moratoire sur leur utilisation mais les fabricants n’ont pas l’intention de se laisser faire.

Le buzz entourant les abeilles fait de plus en plus de bruit. Les colonies meurent en masse et l’on cherche un coupable. Les néonicotinoïdes, une classe d’insecticides, sont ainsi apparus sur les écrans radar. Un rapport de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a mis le feu aux poudres. Il n’y est pas dit que ces insecticides sont à l’origine de la mort des abeilles, mais qu’ils présentent des risques importants.

Les néonicotinoïdes comptent donc parmi les priorités européennes. Le Commissaire européen à la Santé et à la Protection des consommateurs, le Maltais Tonio Borg, a formulé une proposition à la fin du mois de janvier dernier : il propose d’interdire pendant deux ans l’utilisation de trois néonicotinoïdes importants : imidacloprid, thiametoxam et chlotianidin. Cette interdiction, qui concernerait la culture du maïs, du coton, du tournesol et du colza, entrerait en vigueur le 1er juillet 2013. Une évaluation aurait lieu au bout de deux ans. Le 25 février, le comité permanent d’experts des pays membres devait se pencher sur le dossier. Mais la réunion a été reportée à la mi-mars.

Lire la suite de cet article du 1er mars 2013 sur: PresseEurop

 


Un nouvel article daté du 15/03/2013, publié sur 24Heures a annoncé :
L'UE n'interdira pas les pesticides nocifs aux abeilles 

[...] Les Etats membres de l'Union européenne ne sont pas parvenus vendredi au sommet de Bruxelles à s'accorder sur une interdiction de trois pesticides d'utilisation courante liés au déclin des abeilles, a fait savoir la Commission européenne.

«Aucune majorité qualifiée n'a été atteinte, soit pour, soit contre le texte», a indiqué la commission dans un communiqué.

[...] Les pays membres ont désormais deux mois pour trouver un compromis, faute de quoi la Commission européenne pourra unilatéralement interdire ces pesticides. Elles sont fabriquées essentiellement par la société suisse Syngeta et par le groupe allemand Bayer.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à visionner le film "Des Abeilles et des Hommes" de Markus Imhoof

 

Mais sommes-nous entièrement dépendant de leur décision ? Comment pouvons-nous agir à notre niveau ?

En choisissant de ne plus acheter ces pesticides.
En privilégiant des solutions naturelles.

En privilégiant autant que possible l'achat de produits issus d'une agriculture biologique.

Commentaires (1)

Le 22 mars 2013 à 15:04:05

Par Tom

Bonjour,
Etant apiculteur avec seulement 10 ruches pour la consommation personnelle je suis très triste de voir que l'être humain détruit toute la planète pour satisfaire sa soif d'argent.
Si nos ancêtres avaient été aussi égoïstes, notre génération n'aurait jamais pu profiter de toute ces belles choses que nous détruisons lentement.! Que restera t'il dans le futur ?

Soumettre un commentaire

Prénom/Nom :
Mail :  (votre mail sera ni affiché ni diffusé)
Message :
Important ! Votre message sera affiché après validation par notre équipe.

Produits à la une

Produits en promotion